Intelligence Organisationnelle

L’entreprise complexe

L’intelligence humaine ne réside pas dans un seul centre du cerveau mais en utilise toutes les ressources: la mémoire, les informations en provenance des sens, la logique, l’espace, les émotions… On sait que pour un fonctionnement cognitif correct, chaque fonction doit contribuer au tout, utiliser d’anciens programmes, les adapter ou en créer de nouveaux.

Appliqué aux organisations, ce modèle fonctionne de la même manière: chaque entité a une spécificité qu’elle met à disposition du tout pour contribuer à sa performance et son développement. Appliquer cette intelligence organisationnelle dans l’entreprise consiste donc à:

  • comprendre les interactions entre les différents acteurs et analyser les forces qu’ils exercent entre eux
  • corriger les sources de dysfonctionnement afin de restaurer la cohérence du tout
  • créer de nouvelles ressources garantissant le développement du tout et des parties

Bénéfices

Les bénéfices de nouveaux modes opératoires sont en général connus, qu’ils soient ou non partagés par l’ensemble des parties prenantes: économies, disponibilité et qualité sont (généralement les 3 piliers sur lesquels reposent les argumentaires d’adoption). Les effets de bord sont nombreux, les écueils aussi.

Faire appel à notre méthodologie d’Intelligence Organisationnelle permet de se transformer sans que cela soit au détriment d’activités non prévues voire non prévisibles.

Dégradation  Avantages de l’intelligence organisationnelle
Outsourcing IT
  • Contrôle
  • Flexibilité
  • Capacité Innovation
Transformation de l’ICT en vecteur d’innovations et d’interface métier / fournisseur.
Outsourcing RH
  • Relation humaine
  • Comptences
  • Potentiel de croissance
L’entreprise du 21ème siècle (sur)vivra grâce aux hommes qui la composent et ne peut donc pas traiter ces derniers comme un consommable.

Valorisation de profils atypiques pour faire face aux enjeux actuels.

Disruption
  • Parts de marchés
  • Marchés entiers
  • Réputation
« L’intelligence, ce n’est pas ce que l’on fait quand on sait, c’est ce que l’on fait quand on ne sait pas » disait Jean Piaget. Appliqué à l’organisation cela se traduit en nouvelles opportunités et réactivité face aux mouvances internes et externes.
ERP
  • Agilité
  • Perspectives
  • Personnalité
Le couple Finance / ERP a causé des dommages incommensurables aux entreprises, qui doivent remettre ces fonctions en support de ses perspectives de création de valeur future.
Cloud
  • Compétences internes
  • Spécificités
  • Mode opératoire
Gouvernance, orchestration, flexibilité, intégration et sécurité des données sont les nouveaux enjeux qui remplacent les « bits & bytes » des années 90.
Data
  • Libre-arbitre
  • Criticisme
  • Vision
La donnée sert à prendre des décisions, à nous permettre de voir au delà de nos biais cognitifs. En la rendant disponible, voire en la créant, et la présentant de manière efficace et non biaisée, les décisions deviennent contrôlées, souveraines et opérantes.

Moyens d’actions

Savez-vous qu’on référence au moins 60 biais cognitifs qui influencent notre perception de la réalité et nous empêchent de prendre les bonnes décisions? Parmi eux, nous pouvons citer les « coûts irrécupérables », « effet de cadrage », « biais de confirmation »… qui donnent au management, à tout niveau, une illusion de maitrise. La vraie force du leader est donc de s’affranchir de ses biais, tout en dressant un itinéraire pour faire avancer un bâtiment (son entreprise) avec peu de visibilité.

Se faire épauler par une personne extérieure permet de reposer ses prises de décisions au travers des prismes bien différents. Les données fournissent un angle de vue, les hommes une autre, et le marché en fournit une troisième. Pondérer les ressources à sa disposition, telle est la vraie gageure de l’entrepreneur, dans laquelle e-Nover apporte une expertise multi-domaines et internationale.

Prenons contact

10 + 10 =